KaZeo
Fermer
Oldicaces >>
  Créer son blog KaZeo Mercredi 17 septembre 2014   St Renaud  
Général proust
   
 A propos de moi
 Mon pseudo : Riches
 Me contacter
 En savoir plus sur moi
 
 Mes rubriques
 Général proust
 La guerre
 Tableaux
 Saint-loup
 Charlus
 Lucienne
 Elstir
 Gilberte
 Bréauté
 Albertine
 Norpois
 Oriane
 Argencourt
 Roberte
 Palancy
 Rachel
 Ganançay
 Germaine
 Françoise
 
 Parrainage
Titre de votre futur blog :
 
 
Page     6 7 8 9 10 11 12 13 
 Sommaire des articles de cette rubrique
   
 Lucienne ignore les évolutions du monde (le 01/04/2006 à 11h01)
…toute nouveauté ayant pour condition l’élimination préalable du poncif auquel nous étions habitués et qui nous semblait la réalité même, toute conversation neuve, aussi bien que toute peinture, toute musique originale, paraîtra toujours alambiquée et fatigante.
Marcel Proust, A l’ombre des jeunes filles en fleurs.

En dépit de l’évolution inattendue des événements, l’ambiance musicale est continue, des battement obsédants de musique contemporaine mêlant un piano au rythme obsédant et électronique occupent l’espace, Lucienne considère cela comme du bruitage : elle s'intéresse peu aux évolution du monde qui l'entoure; son monde a la complexité des choses simples où tout devrait être posé une fois pour toutes car toute nouveauté ayant pour condition préalable l’élimination du poncif auquel elle s’était habituée — qui lui semblait la réalité même — toute musique originale aussi bien que toute conversation neuve, toute peinture, lui paraît toujours alambiquée et fatigante : elle ne supporte pas le changement, désire un monde immuable. Sa participation active à l’assassinat de son frère n’a pas d’autre raison d’être: Lucienne ne pouvait admettre que, des épiphénomènes aussi anodins que des rencontres amoureuses ou des grossesses inattendues en viennent à bouleverser son monde, elle a toujours pensé que pourvu que les apparences soient sauves, que les positions soient préservées, que l’équilibre des relations soit maintenu, les mélanges des corps — éventuellement des cœurs — n’avaient qu’une importance relative. Passer d’Elstir à Palancy, de Palancy à Charlus ou Saint-Loup n’était pour elle qu’un jeu dont les règles depuis longtemps établies garantissait la sécurité. Que le Général en vienne à vouloir bouleverser tout cela, qu’il estime soudain nécessaire de «rétablir la moralité seule garante de la sécurité publique», ne lui était pas acceptable, trop de choses dans leur vie en serait changé. Tout meurtre demande un mobile aussi dérisoire soit il. Elle a accepté d’unir ses forces à Oriane, Argencourt et Charlus qui, chacun, pour des raisons diverses mais proches étaient parvenus à la même conclusion: profiter d’une venue de son frère chez elle pour droguer le chauffeur et saboter la voiture n’avait été qu’un jeu d’enfant. Pour le reste, il ne s’agissait plus que d’attendre…

Un premier groupe d’une vingtaine de convives a été autorisé à quitter la réception, Lucienne se rapproche du groupe que forment Albertine, Françoise, Gilberte, Rachel et Roberte: — Où en sommes-nous, demande-t-elle? — Ils viennent d’emmener Argencourt… La situation est maintenant claire, tous leurs maris, tous leurs amis présents, sont interrogés, il ne peut y avoir de hasard en cela, les femmes se retrouvent entre elles.
[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire(s) | Imprimer | Permalien ]
Page     6 7 8 9 10 11 12 13 
 Mises à jour
- La Disparition du Général Proust fait parl... News Le 01/03/2006
- Françoise réclame de la solidarité Articles Le 26/09/2006
- La vie sexuelle de Marc Hodges Liens Le 16/07/2006
 
 
 Horloge
 
 Rechercher
 
 
 Statistiques
 1 connecté(s)
 145365 visiteurs
 Depuis le 28/08/2005
 
Créer un blog gratuit avec KaZeo | Créer un site | RSS articles RSS articles